mercredi,22 septembre 2021
AccueilA La UneMairie de Libreville: 27,7 milliards de budget dont 20 pour la seule...

Mairie de Libreville: 27,7 milliards de budget dont 20 pour la seule masse salariale

Ecouter cet article

Réunis ce mercredi 10 mars à l’Hôtel de ville dans le cadre des travaux de la session ordinaire consacrés à l’adoption du budget primitif pour l’exercice 2021, les 143 conseillers municipaux ont adopté à la quasi-unanimité les comptes prévisionnels. Tablant sur un budget global en hausse de 5,33% à 27.719.291.324 FCFA, les conseillers ont surtout consacré une nouvelle fois, un niveau de dépenses en masse salariale excessif, situé à près de 20 milliards de FCFA. 

A l’image de ces prédécesseurs dont le tristement célèbre Léandre Nzue, Eugène Mba nouvel édile de la commune de Libreville, semble lui aussi décidé à profiter des largesses que lui confèrent les avantages liés à sa fonction. Pis, le nouveau maire de la capitale n’entend pas réformer le modèle de gestion de sa commune, si l’on se fie notamment au niveau extravagant de dépenses de fonctionnement adopté ce mercredi 10 mars.

En effet, réuni à l’Hôtel de ville dans le cadre des travaux de la session ordinaire consacrés à l’adoption du budget primitif pour l’exercice 2021, Eugène Mba et ses 143 conseillers municipaux ont adopté à la quasi-unanimité les comptes prévisionnels. Des comptes qui font une nouvelle fois la part belle aux dépenses de fonctionnement puisque celles-ci représentent pas moins de 90% du budget soit près de 25 milliards de FCFA.

Mieux encore, en dépit des récriminations sur le niveau de masse salariale faites à son prédécesseur, Eugène Mba pourtant banquier expérimenté, a lui aussi, fermé les yeux sur un niveau de masse salariale de près de 20 milliards de FCFA pour la seule année 2021. Soit le même niveau que l’année précédente et alors même que le pays traverse une « crise » sans précédent. Loin donc, de la volonté de l’exécutif de « transformer le pays dans les deux ans qui viennent ».

Loin de s’arrimer à un contexte particulièrement délicat sur le plan socio-économique, et surtout de prendre conscience des difficultés actuelles de « sa » ville, qui navigue entre insécurité, insalubrité et oisiveté, le nouvel édile de la commune de Libreville, la plus importante du pays, poursuit donc sur la lancée de ces prédécesseurs. Toute chose rendant indécente la volonté affichée du nouveau maire de « faire de Libreville une ville écologique portée sur le développement durable ».

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Enami Shop