Magloire Ngambia écroué à «Sans-Famille»

Magloire Ngambia écroué à «Sans-Famille»

Après avoir été entendu par les agents de la Direction générale de la recherche de la gendarmerie nationale pour  détournement de deniers publics, l’ancien ministre de la Promotion des investissements, Magloire Ngambia aurait été placé sous mandat de dépôt délivré par la doyenne des juges d’instruction près le tribunal judiciaire de première instance de Libreville.

En effet, le premier cabinet d’instruction du tribunal judiciaire de première instance de Libreville a délivré à l’encontre du nommé Magloire Ngambia, un mandat de dépôt pour détournement de deniers publics, crime prevu et puni par l’article 140 du Code pénal, ce 10 janvier 2017.

Ledit mandat de dépôt estampillé du cachet du premier juge d’instruction précise : « Nous, Hortense Ngossanga, premier juge d’instruction au tribunal de première instance de Libreville, en charge du premier cabinet, mandatons et ordonnons à tous les huissiers ou agents de la force publique, de conduire et déposer dans la maison d’arrêt de cette ville, le nommé Ngambia Magloire, né le 2 avril 1971 à Mounana (…) domicilié à Sablière et se dit jamais condamné», a circulé sur les réseaux sociaux sans aucune confirmation officielle pour le moment.

Aux termes de l’article 141 du Code pénal, l’ancien ministre risque la «  réclusion criminelle à perpétuité si les choses détournées ou soustraites sont d’une valeur supérieure à 250.000 francs».  Accusé d’avoir détourné pas moins de 500 milliards de francs CFA, Magloire Ngambia pourrait donc finir sa vie en prison.

Laissez votre avis

Publicité