Maganga Moussavou: «Je ne m’exprime pas sur la santé du Président par décence»

Pierre Claver Maganga Moussavou © D.R

C’est dans une interview parue le jeudi 8 novembre 2018 dans le quotidien l’Union, que le Président du Parti social démocrate (PSD), Pierre Claver Maganga Moussavou par ailleurs Vice-Président de la République, a tenu à s’exprimer brièvement sur l’état de santé du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba. A cet effet il a indiqué ne pas vouloir s’exprimer sur cette question simplement par décence.

Interrogé sur son silence à propos  de la santé d’Ali Bongo qui se trouve toujours au King Fayçal  hospital en Arabie Saoudite, le Vice-Président de la République a souhaité ne pas s’attarder sur ce sujet qui continue d’être au centre de l’actualité dans la presse nationale et internationale. «Je ne m’exprime pas sur la santé du président de la république simplement par décence» a indiqué Pierre Claver Maganga Moussavou.

Toutefois, il a tenu à revenir sur la recrudescence d’informations sur ce sujet et qui suscite de l’inquiétude au sein de la population. A cet effet, il a relevé que « la communication régulière des bulletins de santé du chef de l’Etat participe d’un mécanisme de dissipation des inquiétudes de la population, auquel j’adhère et me fie totalement ».  

Bien que reconnaissant que la situation dans laquelle se trouve le numéro 1 gabonais est alarmante, le vice président de la République semble jouer la prudence en estimant qu’il ne souhaitait pas en dire plus. Une position paradoxale qui crée non seulement la confusion mais qui pourrait corroborer l’idée d’un verrouillage de l’information autour du chef de l’Etat, chose qui laisse présager le pire.

Laissez votre commentaire