jeudi,27 janvier 2022
AccueilDerniers articlesMabanda: l’ancien chef du Centre médical épinglé pour détournement de 1,4 million...

Mabanda: l’ancien chef du Centre médical épinglé pour détournement de 1,4 million de FCFA

Ecouter cet article

L’affaire portant sur la disparition de plus d’un million de FCFA au sein du Centre médical de Mabanda dans la province de la Nyanga semble avoir trouvé son épilogue. En effet, l’ancien chef dudit centre Fridolin Nzue Ella, s’est engagé au terme d’une audience à rembourser l’intégralité de la somme détournée par le biais de la signature d’une reconnaissance de dettes, rapporte le quotidien L’Union dans sa livraison du lundi 3 janvier 2022.

L’ancien chef du Centre médical de Mabanda dans la province de la Nyanga, Fridolin Nzue Ella avait été appréhendé par les officiers de la police judiciaire en poste dans la localité le vendredi 17 décembre 2021 pour des besoins d’enquête sur la gestion de la structure hospitalière dont il avait la responsabilité. Ce dernier aurait fini par avouer être l’auteur du vol de la somme de 1,430 millions destinée à la gestion de l’hôpital.

Au cours de son audition, Fridolin Nzue Ella aurait avoué avoir remis la somme de 450 000 à un complice. Non sans ajouter qu’il « s’engageait à rembourser personnellement la totalité de l’argent à travers des versements effectués chaque mois à la brigade de gendarmerie de Mabanda ». Une promesse faite en présence du préfet  Bernard Ikania Ndoti, lequel aurait approuvé la proposition, permettant ainsi à l’accusé de recouvrer la liberté.

Par ailleurs, si Fridolin Nzue Ella a échappé à la prison, sur le plan administratif, il aurait été sanctionné. Il aurait renoncé à ses fonctions de chef de l’unité de santé et se serait mis à la disposition de la Direction régionale de la santé (DRS). Cet énième dénouement pour une affaire de détournement dans la localité de Mabanda remet quelque peu en cause le système judiciaire de la ville. Pour rappel, le principal du CES Jean Abessolo Mbogho avait lui aussi été appréhendé pour des faits similaires et relaxé en faisant la promesse de rembourser les fonds détournés.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop