Lutte contre tabagisme et l’alcoolisme: Dr Louma appelle le gouvernement à augmenter le prix

Des membres du bureau exécutif d'Agir pour le Gabon © GMT

C’est à l’occasion de la célébration de la Journée nationale sans alcool et sans tabac, qui  coïncidait avec l’anniversaire de la création de l’Organisation non gouvernementale (ONG) Agir pour le Gabon qui compte aujourd’hui 20 ans d’existence, que le Dr Alphonse Louma a exhorté le gouvernement à augmenter le prix des cigarettes et des boissons alcoolisées pour lutter contre la prolifération de leur consommation.

L’ONG Agir pour le Gabon qui, depuis deux décennies sensibilise les populations gabonaises sur les conséquences néfastes de la consommation des drogues, d’alcool et de tabac souhaite que les consommateurs des produits nocifs prennent conscience des conséquences auxquelles ils s’exposent.

Au cours de la cérémonie marquant le 20ème anniversaire d’Agir pour le Gabon, Alphonse Louma a estimé que « le gouvernement et les pouvoirs publics sont responsables de la santé des populations, il doivent augmenter le prix des cigarettes et des boissons alcoolisées et diminuer le prix des boissons gazeuses et de l’eau minérale », a t-il déclaré.

Cette augmentation de prix dissuaderait sans doute les consommateurs qui sont parfois des mineurs, de se procurer ces produits qui détériorent  gravement la santé et sont susceptibles de conduire à la mort. En revanche, la baisse du coût des boissons non alcoolisées et de l’eau minérale faciliterait leur achat aux consommateurs qui sont parfois réticents vu le prix élevé de certains de ces produits.

Il serait donc judicieux pour les pouvoirs publics d’appliquer rigoureusement les dispositions légales relatives à la consommation des drogues, et d’initier de vastes campagnes de sensibilisation aussi bien à Libreville qu’à l’intérieur du pays, pour espérer éradiquer ce phénomène dangereux.

Laissez votre commentaire