Lutte anti-braconnage: le gouvernement britannique à la rescousse

Le gouvernement britannique octroie au Gabon 20 milliards de Fcfa pour la lutte contre le braconnage © D.R

Pour lutter contre la criminalité sur les espèces sauvages et ainsi préserver la population d’éléphants restant dans les forêts gabonaises, le gouvernement britannique a pris l’engagement de financer à hauteur de 26 millions de livres sterling (20 milliards de Fcfa), un programme de formation de quatre ans à Libreville.

Visant à renforcer l’interdiction de vente d’ivoire ancien pouvant servir de couverture au blanchiment d’ivoire illégal, la formation qui sera financée par la Grande Bretagne aura pour finalité d’améliorer les compétences des gabonais en matière de planification des opérations, de navigation et de collecte de renseignements.

En effet, avec 50 à 60% des 45 000 éléphants de la savane restants dans le monde, le Gabon constitue un vivier important pour ses pachydermes, d’où la mise en place de ce programme de formation qui avait déjà été initié au Kenya, en Tanzanie, en RDC et au Rwanda avec des résultats probants.

Pour rappel, plus de 100 éléphants sont tués chaque jour dans le monde, soit une population comprise entre 25 000 et 35 000 spécimens par an principalement pour leurs ivoires, dont les revenus sont utilisés pour financer les conflits en Afrique de l’Est.

Laissez votre commentaire