L’Union européenne appelle au dialogue politique avec le Gabon

Gabon Gabonmediatime Ali Bongo Ondimba Rosario Bento Union Européenne Gabon Dialogue Politique
Ali Bongo Ondimba recevant les lettres de créances de l'ambassadeur de l'UE Rosario Bento © D.R.

Le mardi 8 octobre dernier, l’Union Européenne (UE) a souhaité, dans un communiqué publié sur son site internet à l’issue de la remise des lettres de créance à Ali Bongo Ondimba de sa nouvelle ambassadrice, Rosario Bento Pais, manifester sa volonté de poursuivre le dialogue politique avec le Gabon. 

La remise de ses lettres de créance au Président de la République Ali Bongo Ondimba aura été l’occasion pour Rosario Bento Pais ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire de l’Union Européenne au Gabon successeur Helmut Kulitz dont cet acte marque l’accréditation de repréciser ses missions. 

Rosario Bento Pais a donc pour mission d’oeuvrer pour la mise en place de la Nouvelle alliance  Afrique – Europe et partenariat global, ainsi que la poursuite du dialogue avec le Gabon. Sur ce dernier point, la diplomate devra veiller à  « renouer de manière constructive et durable le dialogue avec le Gabon l’un des plus traditionnels partenaires et amis de l’UE en Afrique », selon le communiqué publié sur le site internet de l’institution communautaire européenne. 

Ainsi, l’UE souhaite poursuivre ce  « dialogue politique » en toute ouverture et dans un esprit de  « confiance et de respect mutuel, sur la base des principes, valeurs fondamentales  et engagements communs pris de longue date avec le Gabon », poursuit le communiqué.

Sans renoncer aux engagements mutuels qui lient le Gabon à l’institution de Bruxelles, l’UE réitère son ouverture à élargir les domaines de relation et de coopération avec le Gabon au bénéfice des populations du Gabon et de l’Europe.

La remplaçante d’Helmut Kulitz aura également pour mission de soutenir les projets de développement mis en œuvre dans le cadre de la coopération avec le Gabon et la sous-région d’Afrique centrale, dans les domaines de la formation professionnelle et de la création d’emplois pour les jeunes, la préservation de l’environnement, la paix et la sécurité.

Laissez votre commentaire