Lucie Milebou se félicite de la décision de la Cour Constitutionnelle

Lucie Milebou Aubusson, épouse Mboussou, ce 1er mai 2018 © D.R

La présidente du Sénat, Lucie Milebou Aubusson, épouse Mboussou, a salué ce mardi 1er mai 2018, la décision de la Cour constitutionnelle, de mettre fin au mandat des députés, son appel à la démission du gouvernement gabonais et la transmission de la plénitude des pouvoirs de l’Assemblée nationale au Sénat.

La présidente du Senat, Lucie Milebou Aubusson épouse Mboussou, s’est exprimée pour la première fois au sujet de la dissolution de l’Assemblée nationale et de l’appel à démission du gouvernement décidés, le lundi 30 avril dernier par la présidente de la Cour constitutionnelle, ce 1er mai au Palais Omar Bongo Ondimba, à l’occasion de la 132ème commémoration de la fête du travail.

En effet, celle-ci a salué la décision de la Cour de mettre fin au mandat des députés et d’interrompre les activités de l’Assemblée nationale. Mais aussi, celle d’appeler à la démission du gouvernement ainsi que de la transmission de la plénitude des pouvoirs de l’Assemblée nationale au Sénat.

«Le Sénat a été souvent diffamé, vilipendé par rapport à l’opportunité de son existence. Mais nous n’avons pas baissé les bras, nous avons inlassablement poursuivie le plaidoyer du maintien du bicamérisme dans une démocratie apaisée » a-t-elle indiqué.

La présidente du Sénat a également loué la détermination du Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba et de la  présidente de la Cour constitutionnelle, Marie Madeleine Mborantsuo, à maintenir et à défendre le système institutionnel parlementaire de notre pays.