Louis Gaston Mayila : «Ali Bongo et Jean Ping doivent se parler, il n y a pas d’autres solutions»

C’était à l’occasion d’une déclaration de presse tenue le vendredi 5 mai dernier, que Louis Gaston Mayila, a appelé les deux principaux protagonistes de la présidentielle du 27 août 2016 à dialoguer pour trouver une issue à la crise qui secoue le Pays.

«Que ce soit Jean Ping ou Ali Bongo, s’il n y a pas l’idée de partage du pouvoir,  ça ne marchera pas», a déclaré Louis Gaston Mayila. Par ailleurs, il les a exhorté à dialoguer pour trouver une manière de gouverner ensemble. «Il faut que la légitimité et la légalité se retrouvent», a-t-il plaidé.

Ayant appris par les canaux médiatiques, que le président Alpha Condé aurait été désigné par Antonio Guterres comme médiateur dans la crise politique que traverse le Gabon, le président de l’Union pour la nouvelle République a souhaité qu’Ali Bongo et Jean Ping  se rencontrent. «Ils doivent se parler, il n y a pas d’autres solutions », a-t-il insisté.

En outre,  Louis Gaston Mayila a reçu en priv, chez lui, Guy Christian Mavioga, président du Bloc démocratique chrétien et porte-parole de la Majorité républicaine pour l’Emergence, ainsi que Faustin Boukoubi, secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG).

Laissez votre avis