Lotissement Mangouba: la SNI en inspection avant la relance de la commercialisation

Hermann Kamonomono © GMT

En prélude au lancement des travaux de construction de la voie d’accès menant au lotissement Mangouba, le directeur général de la Société nationale immobilière  (SNI) Hermann Kamonomono a effectué une visite de terrain ce lundi 29 octobre 2018. Il était question lors de cette visite de s’assurer que les conditions préalables à la relance de ce vaste projet soient optimales.

C’est accompagné de plusieurs de ses collaborateurs que le directeur général de la SNI a procédé à la visite du lotissement dénommé Mangouba situé à Angondjé dans la commune d’Akanda.  Une visite qui intervient avant le lancement des travaux de construction de la voie d’accès menant à ce site, et à la relance de la commercialisation des titres de propriété dans ce lotissement qui devra compter 731 parcelles sur une superficie de 75 hectares.

Pour ce vaste projet, la Société nationale immobilière bénéficié de l’appui financier d’un pool bancaire composé de la Banque Internationale pour le Commerce et l’Industrie du Gabon (BICIG) et de l’Union gabonaise de Banque (UGB), à hauteur de 14,3 milliards de Fcfa; le reliquat devant être financé par les apports des acquéreurs. Pour les responsables, il était nécessaire de faire le tour du propriétaire du site pour éviter des surprises dès le lancement des travaux.

Lors de cette descente de terrain, Hermann Kamonomono a relevé l’urgence de la reprise des travaux dans ce lotissement. « Les travaux effectués dans le cadre de l’aménagement se dégradent au fur et à mesure, il faut donc que les parcelles soient occupés  pour conserver leur aspect d’après travaux. Il y a aussi un constat de l’évolution du phénomène de squatterisation. Nous avons de plus en plus de compatriotes qui s’établissent sur le site puisquétant inhabité. Nous allons engager un processus de régularisation de ces compatriotes en marge de la reprise des travaux et de la relance de la commercialisation », a-t-il indiqué.

Laissez votre commentaire