L’or: nouvelle pépite de l’économie gabonaise

Emmanuel Issoze Ngondet entouré des membres de son gouvernement © D.R

En plein redressement économique marqué par des mesures visant à réduire le train de vie de l’Etat, les autorités gabonaises n’en n’oublient pas de penser au processus de diversification de l’économie. Ainsi, après que le chef de l’Etat ait annoncé sa volonté de faire du secteur bois un pilier de l’économie, c’est au tour du secteur minier plus précisément celui de l’or d’être mis en avant.

La diversification de l’économie est l’un des principaux chantiers de l’équipe dirigeante actuelle, après avoir été frappée de plein fouet par la chute des prix des produits pétroliers elle est apparue nécessaire voire primordial. Ainsi, le ministère de l’Equipement, des Infrastructures et des Mines a décidé de mettre en avant ce métal précieux.

Si le Gabon fait office de petit poucet avec une production en 2015 de 500 kilos d’or pour un chiffre d’affaires de 29,49 milliards de Fcfa dans un marché dominé par la Chine et ses 462 tonnes produites par an, la filière est néanmoins en constante progression et pourrait devenir une ressource stratégique pour le Gabon.

C’est donc dans cette optique, que les autorités ont organisés une rencontre visant à mettre en avant les potentialités de ce secteur encore sous exploité, ce vendredi 6 juillet à Libreville, en soulignant notamment l’amélioration de la gouvernance minière, mais aussi en mettant l’accent sur la capitalisation du retour d’expérience des opérateurs et usagers présent.

Laissez votre commentaire