jeudi,22 octobre 2020
Accueil A La Une L’opération scorpion au menu de l’audience entre Ali Bongo et l’ambassadeur de...

L’opération scorpion au menu de l’audience entre Ali Bongo et l’ambassadeur de France au Gabon

Ce vendredi 07 décembre 2019, le chef de l’État, Ali Bongo Ondimba a reçu en audience au palais du bord de mer de Libreville, la cheffe de Délégation de l’Union européenne, Rosario Bento Pais, et l’ambassadeur Haut Représentant de la France au Gabon, Philippe Autié. Si les questions bilatérales étaient au menu de cette rencontre au sommet, l’actualité n’était pas en reste notamment l’opération anticorruption dénommée “scorpion” qui a conduit ces dernières semaines à l’interpellation de hauts cadres d’entreprises publiques et parapubliques mais aussi d’anciens ministres dont Brice Laccruche Alihanga, Noel Mboumba, Tony Ondo Mba et plus récemment Roger Owono Mba. 

En première heure, le numéro un gabonais a échangé avec la cheffe de Délégation de l’Union européenne, Rosario Bento Pais. Une rencontre qui intervient quelques jours après la clôture du dialogue politique intensifié entre le gouvernement et l’UE, et la signature d’une convention de financement du programme « Cap sur l’autonomisation des jeunes au Gabon ». À travers laquelle, L’UE devrait contribuer à la formation de plus de 14000 jeunes sans emploi au moyen d’un financement s’élevant à un peu plus de 3 milliards de FCFA.

Autres sujets évoqués lors de cette audience la protection de l’environnement et le développement durable mais il était également question de faire le point des projets structurants en cours au Gabon. Et aborder la problématique de l’entretien des voiries urbaines de la capitale gabonaise et des communes environnantes (Owendo, Akanda et Ntoum).

Par la suite, le président de la République a échangé avec l’ambassadeur Haut Représentant de la France au Gabon, Philippe Autié. Si la rencontre a tourné autour des relations bilatérales dans les domaines économiques et sécuritaires, l’interpellation de plusieurs personnalités du pays, dans le cadre de l’opération anticorruption « Scorpion »  a également été évoquée, sans aucune précision de la présidence de la République. 

Il faut souligner que cette question avait d’ailleurs donné lieu à des informations relayées par le confidentiel La Lettre du continent dan son n° 813 de ce mercredi 04 décembre 2019 qui révélait que des demandes d’explications auraient été adressées au gouvernement par la France au sujet de l’interpellation de personnalités ayant la double nationalité. Une information d’ailleurs vite démentie par la partie gabonaise. En effet, dans un communiqué rendu public ce vendredi 06 décembre 2019, le  ministre des Affaires étrangères Alain Claude Bilie-By-Nze, indiquait que ces informations n’étaient que des  « rumeurs dénuées de tout fondement ». 

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Global Media Time Gif 2px
Street 103 Gabon Gmt