L’ONG Samba Mwanas ouvre ses portes à l’occasion de la Journée de l’enfant africain

Ce jeudi 16 juin 2017, au quartier Ambowé, dans le premier arrondissement de Libreville, l’ONG Samba Mwanas a organisé une journée portes ouvertes à l’occasion de la Journée de l’enfant africain, qu’elle a dédié aux enfants victimes de violences.  

C’est en présence de Marie Laure Eliwa, coordinatrice du comité de lutte contre le sida du ministère de l’Education nationale (Colusimen), de Barnabé Nouna Ayong, représentant l’ambassade des États-Unis,et de la presse locale, que l’ONG Samba Mwanas a tenu cet événement sous le thème : «accélérons la protection, l’autonomisation et l’égalité des chances de tous les enfants en Afrique d’ici 2030».

«Nous sommes spécialisés en suivi psychosocial des enfants victimes de violences. Nous écoutons ses enfants, initions des poursuites judiciaires en leur faveur quand le besoin se présente, et participons à leur réinsertion sociale», a précisé Mengue Gertrude, responsable du service social.

Cette cérémonie à l’honneur des plus petits s’est soldée par une visite guidée du nouveau siège de l’ONG Samba Mwanas et des stands exposition-vente des structures soeurs, telles que le centre d’accueil d’Angondjé et l’ONG Alicament.

Laissez votre avis