L’Onep interpelle le gouvernement sur le comportement de «négrier» du DG de Maurel & Prom

Siège de l'Onep Port-Gentil © D.R

C’est par le biais d’une correspondance adressée au Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet datée du 7 juin dernier, que l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), a une nouvelle fois interpellé le gouvernement sur l’attitude du directeur général de Maurel & Prom, Christophe Blanc. Ce dernier a initié une procédure judiciaire à l’encontre du responsable de ce syndicat.



Dans la correspondance adressée au Chef du gouvernement, l’ONEP qui regroupe l’ensemble des travailleurs du secteur pétrolier et activités connexes se dit préoccupée par le comportement de Christophe Blanc, qui aurait pour conséquence d’embraser le climat social dans ce secteur vital de l’économie gabonaise.

En effet, le directeur général de Maurel & Prom aurait introduit une action en justice contre le responsable en exercice de l’ONEP. Une action qui si elle prospérait constituerait «un risque socioéconomique pour le secteur pétrolier en particulier et pour le pays en général».

C’est donc pour interpeller le gouvernement qui est garant de la paix social et estimant qu’aucun «employeur ne peut se comporter en négrier ou un nostalgique de la coloniale», que l’Organisation nationale des employés du pétrole a invité Emmanuel Issoze Ngondet a prendre la mesure de cette situation «susceptible de produire des effets dommageables».

Laissez votre commentaire