L’intersyndicale des régies financières appelle à une grève générale illimitée

Jean Didier Mbatchi Bayonne, Sg du Snad au centre © GMT

Dans un communiqué à l’attention des agents régies financières, le secrétaire général du Syndicat national des agents de douanes (Snad), Jean Didier Mbatchi Bayonne a appelé à une grève générale illimitée sur toute l’étendue du territoire à compter du lundi 13 novembre prochain.   

L’intersyndicale reproche au gouvernement son immobilisme et son refus de mettre en place du comité bipartite de suivi de la trêve sociale entérinée entre les ministères de l’Economie, du Budget et des Hydrocarbures avec les partenaires sociaux, le 28 septembre dernier. Ledit comité devait servir de cadre d’élaboration du nouveau mécanisme de gestion des primes et bonus arrêté d’un commun accord.

Fustigeant l’obstination du gouvernement à effectuer le paiement des mois d’août, septembre et octobre 2017 sur la base de l’arrêté n°003/MEPIP/MBCP du 30 décembre 2014, l’intersyndicale des régies financières a opté pour la reprise dès ce lundi 13 novembre, de la grève générale illimité sur toute l’étendue du territoire qu’elle avait suspendu en septembre dernier au moment de la signature de la trêve sociale.

Joint au téléphone par Gabon Media Time, Jean Didier Mbatchi Bayonne a confirmé que la trêve sociale en elle même est une bonne chose mais le gouvernement pèche par son immobilisme : «On ne dénonce pas le protocole d’accord qui en lui même est bon. Au sortir des négociations, il avait été décidé de la mise en place d’un comité bipartite. Depuis bientôt deux mois cela devait être fait. Mais le gouvernement ne daigne pas se presser pour mettre en place ce comité alors qu’il devait être le cadre de réflexion du nouveau régime de paiement des primes. Jusqu’à lors rien n’est fait. Nous avons donc décidé de relancer la grève que nous avions suspendu en septembre dernier»; a-t-il précisé.

Cet appel à la grève générale illimité du Snad, lancé à l’endroit des agents des régies financières intervient alors que la direction générale des douanes et droits indirects a annoncé mercredi dernier, le lancement d’une opération dite “Aigle Douanes” ayant entre autre pour objectifs l’optimisation des recettes douanières.

Laissez votre commentaire