Lin Mombo porté à la tête du Conseil des Régulateurs africains

Placé sous le thème «Villes intelligentes, Développement accéléré», le Sommet TransformAfrica qui s’est tenue du 10 au 12 mai 2017 à Kigali au Rwanda a vu la mise en place par les Chefs d’Etat et de gouvernement présents d’un nouvel organe continental indépendant, à vocation consultative, à savoir le Conseil des Régulateurs Africains. Au terme donc de cette rencontre, c’est le le Président du Conseil de régulation de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) qui a été désigné à la tête de cet organisme.

Véritablement engagé dans une politique de développement des TIC, la nomination de Lin Mombo résonne comme une forme de reconnaissance des efforts consentis par les autorités. Au delà de sa nomination à la tête du Conseil des régulateurs africain, le Président du Conseil de régulation de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), est également président exécutif en exercice de l’Assemblée des régulateurs de Télécommunications de l’Afrique Centrale (Artac),

Celui-ci devra, avec les membres de ce nouveau Conseil, mettre en place un environnement technologique et un cadre juridique africain afin de «Transformer l’Afrique en un marché unique numérique» au travers des projets communs d’envergure tels que la mise en place du Réseau Unique Africain «One Africa Network – OAN».

Laissez votre avis