lundi,23 mai 2022
AccueilA La UneLigne ferroviaire Owendo-Booué: les études de conception et développement confiés INPAX SA 

Ligne ferroviaire Owendo-Booué: les études de conception et développement confiés INPAX SA 

Ecouter cet article

Le vendredi 08 avril 2022 s’est déroulée la cérémonie de signature d’ un contrat de partenariat entre le gouvernement gabonais et la  INPAX SA dans le cadre du projet de nouvelle ligne ferroviaire, appelé « Komo-Ogooué Railway » (KOR). Un accord qui porte sur  la réalisation des études de conception et de  développement de ce  projet de construction d’une nouvelle ligne de chemin de fer entre les  localités d’Owendo et de Booué. 

C’est par l’entremise de Brice Constant Paillat, Nicole Janine Lydie Roboty-Mbou, Édith Ekiri Mounombi Épouse Oyouomi, respectivement ministre des Transports, ministre de l’Economie et ministre du Budget et des Comptes publics, qu’a été paraphé ce contrat de partenariat. Une suite logique après les discussions menées entre les deux partis il y a quelques mois. 

Selon les termes de cet accord, INPAX SA réalisera et financera, sur une durée de 30 mois, les études relatives aux aspects  technique, économique, environnemental et social, légal et financier, nécessaire à la mise en  place d’une nouvelle concession de chemin de fer.  « La signature  de ce contrat est un pas en avant majeur pour la réalisation de ce projet. Nos équipes sont  mobilisées pour définir pour le Gouvernement une feuille de route sur la faisabilité de ce projet  qui servira l’économie et l’ensemble de la population gabonaise. », a indiqué le directeur général d’INPAX SA, Emmanuel Eyeghe Nze. 

D’un linéaire de 340 km, cette nouvelle ligne de chemin de fer permettra l’acheminement du  minerai de fer et de la production industrielle de bois. Un projet qui intervient dans un contexte d’augmentation de la production de bois et de démarrage de nouveaux projets de mines  de fer tels que Baniaka situé à 60 km de Franceville, dont la production annuelle est estimée  de 10 millions de tonnes et Belinga, dans l’Ogooué-Ivindo, avec une production annuelle  estimée à 30 millions de tonnes

Henriette Lembet
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Global Media Time Gif
Enami Shop