Libreville: une lycéenne surprise en train de fumer, rouée de coups en public par sa mère

Echangeur de Nzeng-Ayong © Barack Nyare Mba

Un élève de classe de 4ème au lycée Jean Hilaire Aubame Eyeghe de Nzeng-Ayong a été passée à tabac le samedi 9 mars 2019 dernier au rond point dudit quartier alors qu’elle était en train de fumer avec ses condisciples. Sans l’intervention des agents de service de régulation, la maman déchainée et furieuse aurait pu arriver au pire, nous rapporte le quotidien L’Union.



Les pratiques des enfants à la maison et dehors sont très souvent différentes. Cette dualité est d’autant plus réelle en terre gabonaise qu’il n’est plus rare de croiser des jeunes élèves en tenue scolaire dans les bars et autres endroits peu recommandables. Seulement, comme l’énonce un adage populaire : « 99 jours pour le voleur, un seul pour le propriétaire» . Bien que les protagonistes ne soient identifiables à ces titres, la morale est la même en ce sens qu’on finit toujours par être démasqué.

Cette fois c’est une jeune de 14 ans qui a fait les frais de cette stricte réalité qui veut que les actes masqués soient dévoilés. En effet, le samedi écoulé, la jeune  fille a annoncé aux parents qu’elle se rend à l’école pour un contrôle inopiné. Or, elle allait rejoindre ses camarades. Ensemble ils sillonnent les alentours et décident d’aller se faire prendre en photo par des shooters ambulants au rond point. Sur place, les adolescents se mettent à fumer.

Manque de pot  pour l’un d’eux, la maman de l’élève de 4ème passait dans un taxi. Cette dernière était subjuguée et bouche bée quant à ce qu’elle vit. Sa fille assise sur un jeune homme avec un bâton de cigarette allumé. Enervée, elle dit au chauffeur de garer juste à la station. Un fois à terre, direction sa fille à qui elle infligea une rouste terrifiante. Le pire , fut évité grâce la présence des agents de police qui vont maîtriser cette dame. Quant aux camarades, ils prirent tous la poudre d’escampette. .  

 

Laissez votre commentaire