lundi,5 décembre 2022
AccueilDerniers articlesLibreville: une femme frappée d’un AVC à la suite d’une interpellation

Libreville: une femme frappée d’un AVC à la suite d’une interpellation

Ecouter cet article

Judith Mawete, la quarantaine révolue, vivant à Angondjé dans la commune d’Akanda, a récemment failli passer de vie à trépas. Et pour cause, cette dernière aurait été victime d’un accident cardiovasculaire dans les locaux du commissariat de ladite commune après avoir été interpellée à son domicile par des policiers, rapporte le site Topinfosgabon.

Les faits auraient commencé le mercredi 16 février 2022. Ce jour-là, Dady Okengué, le concubin de Judith Mawete, debrousse l’arrière-cour de sa maison lorsqu’il aurait constaté la présence d’ordures ménagères provenant de sa voisine dans sa cour. Une situation pour laquelle il aurait décidé de ne rien dire. Sauf que le lendemain, il aurait constaté la présence de nouveaux déchets à l’endroit qu’il avait nettoyé la veille. Il se serait alors plaint chez le bailleur, qui lui aurait demandé de s’adresser directement à la concernée. 

Suivant les conseils de son bailleur, Dady Okengué se serait rendu chez sa voisine afin de lui faire part de la situation. Mais ne trouvant pas la concernée, il aurait expliqué la situation à la fille de cette dernière qui aurait répliqué par des injures avant d’appeler sa mère policière se trouvant à son lieu de travail. Quelque temps plus tard, alors que le calme semblait être revenu, une escouade de policiers aurait débarqué et embarqué Judith Mawete et son compagnon. Le couple sera conduit au commissariat d’Akanda.

Une fois au commissariat, la voisine aurait proféré des menaces à ses voisins indiquant que du fait de sa profession, elle pourrait les envoyer en prison. Des propos à la suite desquels Judith Mawete se serait écroulée avant de perdre connaissance. Transportée de toute urgence au centre hospitalier universitaire d’Angondjé, la patiente aurait été abandonnée par les pandores. Le même jour, elle sera évacuée dans une clinique pour une prise en charge optimale.

Le personnel médical aurait indiqué que Judith Mawete aurait été victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC), qui lui a paralysé l’un des membres inférieurs. Le pronostic vital n’étant pas engagé, cette dernière aurait porté plainte contre la policière afin qu’elle réponde de ses agissements devant la loi.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x