mercredi,20 octobre 2021
AccueilDerniers articlesLibreville: un couple périt dans un incendie à Akébé-Plaine

Libreville: un couple périt dans un incendie à Akébé-Plaine

Ecouter cet article

C’est le dramatique bilan établi à l’issue de l’incendie d’une rare violence survenu récemment au quartier Akébé-Plaine dans le 3ème arrondissement de Libreville. En effet, Morel Mouenguindi, un gendarme retraité et sa compagne Fredeline Mbina ont péri dans les flammes dont l’origine reste pour le moment inconnue, rapporte notre confrère du quotidien L’Union.

Les populations du quartier Akébé-Plaine dans le troisième arrondissement de Libreville ont été les témoins impuissants d’un incendie récemment. Selon le récit de notre confrère le quotidien L’Union, l’habitation construite en matériaux périssables, en planches n’aurait pas résisté à la fureur du feu dont l’origine serait pour le moment inconnue . L’intensité des flammes sera telle que des trois habitants du domicile, seul un enfant de 5 ans a pu être sauvé à temps par les riverains. 

Résultat des courses, on dénombre des pertes en vies humaines. Il s’agirait de Morel Mouenguindi, un gendarme retraité et de sa compagne Fredeline Mbina. Ces derniers ne seraient pas sortis à temps de l’habitation à la période de panique ayant prévalu les quelques minutes qui ont suivi l’annonce du feu. Si l’homme est mort dans les flammes, sa femme quant à elle, a succombé à ses blessures graves alors qu’elle était transportée d’urgence vers une structure hospitalière. Seul leur enfant de 5 ans a pu être sorti de la maison, échappant ainsi au sort qu’ont connu  ses parents.  

Un énième sinistre aux conséquences irrémédiables qui remet au goût du jour l’impérieuse nécessité de mettre en place des unités d’intervention rapide des sapeurs pompiers. Car, faut-il le rappeler, le « Grand Libreville » est dépourvu de centres de proximité pouvant permettre une prise en charge effective des sinistres dans chacun des arrondissements. Pour l’heure, les populations doivent se contenter de la seule base de Bessieux qui lorsqu’elle n’est pas en retard brille par sa carence en eau.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop