dimanche,15 mai 2022
AccueilDerniers articlesLibreville: un couple périt dans un éboulement au PK9

Libreville: un couple périt dans un éboulement au PK9

Ecouter cet article

La pluie diluvienne qui s’est abattue sur la capitale gabonaise, dans la nuit du mercredi 2 au jeudi 3 mars dernier, a causé d’importants dégâts matériels mais aussi des pertes en vies humaines. C’est le cas notamment au quartier PK 9, dans le 5ème arrondissement de la commune de Libreville, où une famille déplore la perte de deux de ses membres suite à un éboulement de terre qui a détruit une partie de son habitation pendant qu’ils se trouvaient endormis.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du mercredi 2 au jeudi 3 mars dernier chez des compatriotes domiciliés au quartier PK9. Ainsi, c’est au petit matin que la famille aurait constaté les dégâts causés par la pluie au domicile. Ces derniers après vérification vont constater l’éboulement qui aurait détruit une partie du domicile et vont se mettre à la recherche de Marlyse Mbassolou et son époux, Michel Makondi, propriétaires du domicile. Leurs trois enfants dont la plus grande est âgée de 11 ans ont été épargnés. Ces derniers dormaient dans la seconde pièce de la maison. Mais ils disent n’avoir rien entendu.

Alerté, le frère cadet de Marlyse Mbassolou va faire la macabre découverte des deux victimes enfouies sous les décombres. « Tout s’est passé dans la nuit. À 6h, la voisine est sortie de chez elle et a curieusement aperçu de l’eau s’échapper de la maison de Michel et sa femme. Elle décide de cogner à la porte pour réveiller le couple. Les enfants sont sortis de leur chambre et c’est lorsqu’ils ont ouvert la porte que nous avons découvert la situation irréparable. Nous avons alerté le quartier. À l’aide des pelles et des pioches, nous avons enlevé la terre. Mais ils étaient déjà morts » a-t-il déclaré. 

Un véritable drame pour les habitants du quartier qui découlent aussi de plusieurs négligences. Informés, le procureur de la République et les agents de défense et de sécurité se sont rendus sur place. Après le constat d’usage, les dépouilles ont été transportées dans une maison de pompe funèbre. Pour information, cela fait trois décès depuis le début des pluies qui sont enregistrés. Une situation pour laquelle le gouvernement ne devrait pas rester insensible et pour laquelle des solutions idoines doivent être apportées avant que plus de victimes ne soient enregistrées.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Global Media Time Gif
Enami Shop