Libreville: top départ de l’édition 2018 «Goût de France»

Charline Laibe (Au centre), premier secrétaire de l’ambassade de France au Gabon entourée des promoteurs de restaurants © D.R

Comme prévue, la conférence de presse, qui devait donner le top départ de la 4e édition de Goût de France, a eu lieu ce lundi 13 mars 2018 au Lokua restaurant-bar, situé au quartier Glass dans le 4ème arrondissement de Libreville. Au cours de cet échange avec la presse, Charline Laibe, premier secrétaire de l’ambassade de France au Gabon, accompagnée des 4 responsables des restaurants présélectionnés, s’est  prononcée sur l’organisation au Gabon, de cet évènement mondial qui fait la promotion de l’art culinaire français chaque 21 mars.

Selon Charline Laibe, le Gabon organisera cette édition 2018 avec une touche d’innovation. Celle-ci peut être également comprise comme une célébration de Goût de France en deux phases, deux étapes. La première commencera dès le 19 mars, date qui fera office de lancement, un déjeuner sera offert à l’IF café, situé dans les locaux de l’institut français, suivi d’une présentation de créations de l’«Association Dorcass». Quant au 21 mars qui constitue la phase ultime de l’organisation de cet événement, les 4 chefs, chacun dans son restaurant respectif, proposeront des menus variés, à moindre coûts et  adaptés au savoir faire local et français.

L’honneur sera donc offert au Marc’O ouvrir le bal, avec un déjeuner-menu complet ou choix des plates, le Confidentiel, le Lokua et le Beach Club, quant à eux proposeront des dîners avec des surprises que les convives ne découvriront que le jour j. Pour les participants qui sont d’ailleurs des fidèles à l’événement, c’est un réel plaisir de valoriser la cuisine française.

«Nous participons à Goût de France, pour rendre hommage à la cuisine française qui est nôtre raison de travailler au restaurant, et également pour pouvoir faire découvrir ces associations avec des produits locaux. Ce qui nous permet de montrer qu’on peut partir d’une base classique, revisité, s’amuser et faire découvrir une variété de plats locaux et français», a indiquée toute jouasse Marianne Okiass, responsable du Lokua restaurant-bar.

La journée du 21 mars 2018, au Gabon comme à l’international, sera donc placée sous le sceau de la cuisine française. C’est en effet plus de 3000 chefs, pour 3000 menus dont 13% en Afrique, sur les 5 continents qui, à l’initiative du Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères français, célébrerons la gastronomie française dans toute sa splendeur, son génie et sa grandeur. Cette pratique, lancée en 2015, s’inscrit dans la tradition des «Dîners d’Épicure» initiée en 1912 par Auguste Escoffier c’est-à-dire : le même menu, le même jour, dans plusieurs villes du monde et pour le plus grand nombre de convives.

A noter que les informations précises, les adresses des restaurants, les menus, et les coûts sont d’ores et déjà disponibles sur le site de l’ambassade de France au Gabon.

Laissez votre commentaire