Libreville: le retour du marché anarchique du PK 12

Marché anarchique du PK 12 © D.R

Il y a un an, les autorités de la municipalité de Libreville croyaient avoir fini avec le phénomène des occupations anarchiques des dépendances de la voie publique au niveau du rond point du PK 12. Seulement, depuis quelques temps,  les trottoirs sont à nouveau occupés par des commerçants. Ce qui remet sur le tapis la nécessité pour le conseil municipal de la capitale de  construire de nouveaux marchés.

Les autorités municipales de Libreville avaient lancé une opération d’envergure il y a un peu plus d’un an visant à libérer les trottoirs au niveau du PK 12. Sauf qu’en ce début d’année 2019, des commerçants installés anarchiquement envahissent à nouveau la chaussée et les trottoirs pour écouler leurs produits perturbant ainsi la fluidité de la circulation.

Des nombreux étals de commerçants à la sauvette occupent les trottoirs et étalent leurs marchandises sur le sol exposant les piétons au danger de la route. De même, des véhicules de transport en commun (taxi bus, clando) qui stationnent comme bon leur semble sans tenir compte des contingences routières.

Au regard de ce décor peu reluisant, il ne serait pas erroné de déduire que la solution de déguerpissement n’est pas la plus adéquate pour endiguer ce phénomène. La Mairie de Libreville gagnerait à construire un marché dans ce quartier populaire limitrophe à la commune de Ntoum pour abriter ces commerçants.

Laissez votre commentaire