Libreville: la police procède à la destruction des repaires de bandits à Louis

Les forces de l'ordre ont procédé à la démolition des échoppes situées à la montée de Louis © D.R

Ce jeudi 11 octobre 2018, la préfecture de police a procédé à la destruction des échoppes situées à la montée du quartier Louis dans le 1er arrondissement de Libreville. Ces commerces anarchiques seraient des repères de bandits et/ou lieux de dépravation des moeurs.



C’est ce matin que plusieurs agents de la police nationale se sont rendus à la montée de Louis pour précéder à la destruction des échoppes en tôles construites essentiellement par des sujets étrangers. Ces derniers participeraient à la recrudescence de la violence dans ce quartier très fréquenté par les Librevillois.

« La démolition de ces espaces et constructions reconnus comme étant des repaire de bandits et/ou lieux de dépravation des moeurs. Après des sommations verbales de 72 heures, les policiers sont passés à l’acte », précise le service de presse du ministère de l’Intérieur dans communiqué publié sur sa page Facebook officielle.

Avant la montée de Louis, les services de la préfecture de police de Libreville ont procédé aux mêmes démolitions au rond point du Pk 12 et annoncent la tenue de « patrouilles pédestres de jour comme de nuit qui s’étendra dans toute la ville et au delà ».

Laissez votre commentaire