Libreville: ouverture de la 5e session ordinaire du Conseil des ministres de la Copax

Photo de famille des participants à la 5ème Session ordinaire du Conseil des ministres de la Copax © D.R

Noël Nelson Messone, ministre des Affaires étrangères, a procédé ce samedi 3 mars 2018, à l’hôtel Radisson Blu de Libreville, à l’ouverture de la 5e session ordinaire du Conseil des ministres du Conseil de Paix et de sécurité (COPAX). Celle-ci constitue la deuxième phase de travaux de réflexion et d’échanges après les assises de la 19e Session ordinaire de la Commission de défense et de sécurité (CDS) de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), qui s’articulaient autour des questions de paix et de sécurité au sein des pays de la sous-région.

En présence du Secrétaire général de la CEEAC, des ministres des Affaires étrangères, de la Défense et de l’Intérieur des 11 pays membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale, Noël Nelson Messone a ouvert les travaux de la 5e session ordinaire du COPAX. «La présente session intervient dans un contexte où notre communauté reste confrontée à des menaces multiformes, et qui font obstacle à leur développement», a-t-il indiqué

En effet, la CEEAC est en butte à d’innombrables problèmes sécuritaires liés entre autres aux circulations incontrôlées des armes légères et de petits calibres, à l’activisme des groupes armés, au terrorisme avec les attaques répétées du groupe djihadiste, Boko Haram au Cameroun et au Tchad, à la piraterie maritime et au braconnage. Le tout dans un contexte de crise politique, sociale et économique qui touche la quasi-totalité des pays de la sous-région.  

Conscient de la psychose qui gagne les États membres de ladite communauté, le secrétaire général de la CEEAC, qui se veut plutôt optimiste, a appelé à la concertation et à la coopération des Etats pour faire face aux défis sécuritaires auxquels ils sont confrontés. «L’Afrique Centrale a toujours su faire montre d’une détermination avérée dans la recherche et la consolidation de la paix dans la sous-région. La situation sécuritaire du moment nous met une fois de plus à l’épreuve », a déclaré Ahmad Allammi, Secrétaire général de la CEEAC.

Cette 5e session ordinaire du Conseil des ministres de la COPAX prendra fin, ce dimanche 4 mars 2018, par l’adoption du projet d’ordre du jour de la 17ème  Conférence des chefs d’Etat, la fixation de la date et du lieu de la prochaine réunion et de l’adoption de la motion de remerciement.

Laissez votre commentaire