Libreville: Ouverture ce mardi de la session ordinaire de l’UCCA

Nouveau siège social du Conseil Gabonais des chargeurs © D.R

Les travaux du Comité directeur de l’Union des conseils des chargeurs africains (UCCA), ont débuté ce mardi 29 janvier à Owendo, sous la direction du ministre gabonais des Transports, Justin Ndoudangoye. Ainsi, pour cette première journée il s’agissait notamment pour les membres du Comité, de faire le point sur l’exécution des résolutions issues des sessions de février et mai 2018, mais aussi de la programmation des activités pour cette nouvelle année.



La première réunion des membres du Comité directeur de l’Ucca, depuis l’élection du Gabonais Lilian Giscard Ogoula au secrétariat général, a débuté ce mardi 29 janvier avec en toile de fond la rétrospective des activités de l’année écoulée. Ainsi, il s’est agit pour les membres dudit Comité au cours de cette première journée, de faire le bilan des activités de l’organisation.

En effet, c’est en présence du ministre gabonais des Transports Justin Ndoudangoye qui a ouvert les travaux, que les membres du Comité ont tour à tour évoqué les différents sujets à l’ordre du jour. Du niveau d’exécution des résolutions issues des comités directeurs de février et mai 2018, à l’examen et l’adoption du rapport d’activités de l’exercice écoulée, tout a été passé en revue.

Lilian Ngari, DG du CGC et Justin Ndoundangoye ministre des Transports et de la logistique © D.R

Au cours de cette première journée, il était également question « d’arrêter un programme d’activités pour l’année 2019 et de se doter de toutes les ressources nécessaires à la mise en œuvre de nouvelles perspectives », comme l’a souligné le ministre des Transports, avant d’exhorter les parties prenantes « à tirer le meilleur profit de ces assises statutaires ».

Également présent à cette session qui prend fin ce mercredi, le secrétaire général de l’Omaoc Alain Luvambano, a tenu à préciser que « les chargeurs sont la colonne vertébrale du commerce extérieur de nos Etats. Ils sont des acteurs clés de la croissance économique ». Avant d’exhorter Lilian Giscard Ogoula à « assister les décideurs politiques dans la prise des mesures idoines pour promouvoir le commerce extérieur, lutter contre la pauvreté et offrir le plateau le plus attractif aux investisseurs étrangers ». 

Laissez votre commentaire