mercredi,18 mai 2022
AccueilA La UneLibreville: les taximen menacent de paralyser le secteur du transport

Libreville: les taximen menacent de paralyser le secteur du transport

Ecouter cet article

C’est par le biais d’un communiqué daté du mercredi 6 avril 2022 et signé de son président que la Fédération gabonaise des syndicats des transports et assimilés (FEGASTA) Albert Bernard Bongo Essono a annoncé le dépôt d’un préavis de grève auprès de l’édile de Libreville, Christine Mba Ntoutoume épouse Mihindou. Une décision qui serait consécutive à un conflit de compétence entre la mairie et l’administration centrale et qui met à mal l’exercice de leur activité. 

La tension sociale ne cesse de croître dans la capitale du Gabon. Après le refus de revenir aux tarifs en vigueur avant le Covid-19, les transporteurs terrestres affiliés à la FEGASTA pourraient paralyser le secteur. En effet, ces derniers ont décidé de monter au créneau le mercredi 6 avril dernier pour dénoncer les abus dont ils seraient victimes

Pour le président de la FEGASTA,  l’exaspération est forte et le traitement qu’ils subissent de la part des agents municipaux n’a que trop duré. Albert Bernard Bongo Essono dénonce « un conflit de compétence entre la mairie et l’Etat central. L’Etat avait promulgué une loi initiée par le ministère des Travaux publics réglementant l’exercice de la profession urbaine. Le maire de Libreville abroge cette loi par des arrêtés. Il y a vice de forme et vice de procédures », a-t-il déploré.

Déjà fortement impactées par le prix du transport, les populations pourraient être confrontées dans les prochains jours à une carence comme l’ont connu les habitants de Port Gentil en mars dernier. D’autant plus, les transporteurs sont parés à paralyser leur secteur d’activité afin que leur soient concédés des points de stationnement et d’embarquement qui permettront de retrouver la sérénité au quotidien en mettant fin au phénomène des rackets perpétrés par certains agents municipaux qui « obligent de payer des très fortes sommes d’argent ». 

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Global Media Time Gif
Enami Shop