samedi,25 septembre 2021
AccueilA La UneLibreville: les agents de la Mairie centrale outillés dans la lutte contre...

Libreville: les agents de la Mairie centrale outillés dans la lutte contre la corruption

Ecouter cet article

C’est dans le cadre de la deuxième phase de la campagne de sensibilisation des agents publics sur les mécanismes de lutte contre la corruption que le ministre de la Promotion de la bonne gouvernance, le Dr. Francis Nkea Ndzigue s’est rendu ce vendredi 7 mai 2021 à l’hôtel de ville de Libreville. Accueilli par l’édile Eugène Mba, le membre du gouvernement a édifié l’assistance sur les attitudes à développer pour participer de manière active à l’atteinte des objectifs du Plan d’accélération de la transformation (PAT) prôné par le chef de l’État Ali Bongo Ondimba.

C’est accompagné de la délégation de l’Autorité nationale de vérification et d’audit (Anavea) que le ministre de la promotion de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption s’est entretenu avec les agents de la mairie de Libreville. À l’instar de ses précédentes sorties, le le Dr. Francis Nkea Ndzigue s’est mué en pédagogue pour rappeler à l’auditoire, l’intérêt de s’engager avec un instinct patriotique, dans cette lutte contre le phénomène que constitue la corruption qui s’était érigée en norme au sein de la mairie centrale de la capitale politique du Gabon.

A cet effet, le Dr. Francis Nkea Ndzigue a interpellé les agents municipaux en tête desquels Eugène Mba sur la nécessité de changer de paradigme pour, un tant soit peu, redorer l’image ternie de notre pays. « Nous avons tenu à vous rencontrer à un moment où notre pays s’active à mettre en place un processus de transfert de compétences aux collectivités locales. Mais une telle opération ne peut se réaliser que si les acteurs que sont les exécutifs locaux font preuve de responsabilité et d’exemplarité », a-t-il indiqué.

En outre, le membre du gouvernement a présenté la délégation de l’Autorité nationale de vérification et d’audit (Anavea). Un organe étatique mis en place pour renforcer le contrôle dans cette opération charnière au fonctionnement des administrations publiques et privées. Rappelant les 3 piliers de cette noble campagne que sont la pédagogie, le contrôle et la sanction, le membre du gouvernement a solennellement remis le guide pratique devant permettre à la première municipalité du Gabon de s’imprégner de tous les mécanismes de lutte contre la corruption. Autant dire que les plus hautes autorités de la République sont résolument engagées dans une politique de relance économique basée sur la bonne gouvernance.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop