samedi,19 juin 2021
GIF-Enami Shop_GMT-v3
AccueilDerniers articlesLibreville: l'École publique de Dragages envahie par une poubelle géante

Libreville: l’École publique de Dragages envahie par une poubelle géante

Le problème d’insalubrité à Libreville semble ne plus constituer une urgence pour les autorités publiques compétentes. À l’École publique de dragages, ce sont des montagnes d’ordures qui obstruent la voie et qui créent des odeurs nauséabondes inhalées par les apprenants et les commerçants postés aux alentours.

On ne le dira jamais assez, les artères du Grand Libreville sont insalubres. Du centre ville aux quartiers sous intégrés, la réalité est quasiment identique. Des tas d’immondices aux abords des institutions et autres administrations pourtant censées être des vitrines de notre pays à l’international. Les établissements primaires ne sont pas exemptés de cet état de fait.

A Nzeng-Ayong dans le 6eme arrondissement de Libreville, les poubelles font presque office de barrières autour des écoles. À l’École publique de Dragages, les ordures débordant la chaussée ont fini par envahir les entrées dudit établissement. Les élèves doivent réaliser des acrobaties pour se rendre dans leurs salles de classe.

Ces accumulations d’immondices gênent et commencent à faire jaser. D’une part, il y a les commerçantes qui se disent « abandonnées » par les autorités municipales chargées de la gestion des déchets et de l’assainissement des voiries. D’autre part, ce sont les parents d’élèves qui sont anxieux quant aux effets de cette insalubrité sur la santé de leurs enfants. 

L’édile de Libreville Eugène Mba, fera-t-il de la lutte contre l’insalubrité un des axes prioritaires de sa politique ? Rien ne semble donner des gages d’une quelconque assurance. Pour l’heure, les populations environnantes doivent supporter de vivre dans cette situation à défaut d’engager des particuliers qui exercent dans le ramassage d’ordures ménagères. Une initiative louable qui a néanmoins un coût. l’État aurait-il démissionné de ses missions régaliennes ? Sans doute !

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Publicité Sunu Assurances Refresh Airtel Prevoyance