dimanche,22 mai 2022
AccueilA La UneLibreville: le gouvernement insensible au retour des inondations

Libreville: le gouvernement insensible au retour des inondations

Ecouter cet article

Depuis le début de ce mois de mars, considéré comme le début de la grande saison de pluies, de graves inondations touchent plusieurs quartiers de Libreville, et ses environs. Une situation qui contribue fortement à la vulnérabilité des populations et qui malheureusement n’a pas encore fait l’objet d’une attention particulière des autorités aussi gouvernementales que municipales.

De fortes pluies et de vents violents menacent plusieurs quartiers de Libreville, à l’exemple des zones d’IAI, des Pk, Nzeng-Ayong (fromager), Petit-Paris. La pluie diluvienne qui s’est abattue dans le Grand Libreville dans la nuit du dimanche 27 au lundi 28 février 2022, a presque poussé certains habitants à passer une nuit blanche. Ce jeudi 3 mars encore, beaucoup se sont réveillés pour trouver leurs habitations dans les eaux. 

Face à cette situation, aussi bien les populations que les autorités compétentes sont à condamner. En effet, si les premiers brillent par des comportements inciviques en continuant de transformer les bassins versants en dépôts d’ordures de tous genres, le second est toujours attendu sur le terrain, pour des campagnes de sensibilisation, des opérations de curage, de nettoyage des caniveaux et bassins versants dans la ville. 

Tout porte à croire que le problème des inondations à Libreville ne va jamais connaître son épilogue. De nombreux quartiers sont encore enclavés et croulent sous les immondices et eaux usées. Une insécurité permanente qui menace la tranquillité de nombreux Gabonais et qui entache la politique nationale Gabon Égalité. Doit-on attendre que des citoyens périssent sous les eaux avant d’agir? C’est la grande question. 

Global Media Time Gif
Enami Shop