dimanche,13 juin 2021
GIF-Enami Shop_GMT-v3
AccueilDerniers articlesLibreville: la passerelle de Plein ciel inondée à la moindre pluie

Libreville: la passerelle de Plein ciel inondée à la moindre pluie

Inaugurée le samedi 16 septembre 2017, la passerelle piétonne de Plein Ciel dans le 5ème arrondissement de Libreville était présentée comme la solution à la problématique des accidents enregistrés depuis des années dans cette partie de la voie express. Sauf que 5 ans après sa mise en service, cette infrastructure est désormais en proie à la formation de flaques d’eau à chaque averse causant des désagréments pour les populations l’empruntent.  

Si lors de son inauguration, elle a permis de réduire de manière significative les cas d’accidents dans cette zone, permettant aux usagers de traverser en toute sécurité, cette passerelle, la première du genre à Libreville, n’est désormais que l’ombre d’elle-même. Et pour cause, le manque d’entretien de cette infrastructure a pour conséquence la formation de grosses flaques d’eau sur cette voie. 

Pourtant lors de la livraison de cet ouvrage réalisé par  l’entreprise China first highway engineering company (FHEC), le gouvernement vantait la qualité des travaux d’un coût de 2 milliards de Fcfa. Une donnée qui semble désormais bien loin de la réalité au vu du dysfonctionnement observé ces derniers mois sur cette voie longue de 42,90 mètres.   

En effet, après une grande averse, il est quasi impossible de traverser la passerelle sans retrousser son pantalon. « Pour éviter de traverser la voie express nous empruntons la passerelle, sauf que quand il y a une grande pluie elle s’inonde donc nous sommes obligés de retirer nos chaussures ou remonter nos pantalons pour traverser », nous a confié un riverain. 

Si les habitants de ce quartier ont maintes fois fait état de nombreux problèmes auxquels ils sont confrontés depuis plusieurs années, notamment l’insalubrité, les difficultés d’approvisionnement en eau potable, l’absence d’un système de drainage d’eau sur cette infrastructure devrait interpeller les pouvoirs publics afin qu’ils trouvent une solution à cette problématique.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale.Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Publicité Sunu Assurances Refresh Airtel Prevoyance