Libreville: la maternité de l’hôpital de Melen fermée faute de désinfectant

Fermé depuis plusieurs semaines pour cause d’intempérie, la maternité du Centre hospitalier régional de Melen n’est pas prêt de rouvrir ses portes. Une situation qui laisse les usagers dans le désarroi total, les obligeant à effectuer des kilomètres vers d’autres établissements hospitaliers pour être pris en charge.



Cette fermeture décidé il y a deux semaines par les autorités sanitaires, était intervenue après les dégâts causés par la pluie diluvienne qui s’était abattue sur la capitale et ses environs. Englouti par les eaux, les autorités avaient pris la décision de sa fermeture momentanée afin de procéder au nettoyage et la désinfection des locaux.

Sauf que depuis lors rien n’a été fait pour permettre une réouverture rapide de ce service. Selon le quotidien L’Union, ce retard serait dû à un manque de produits désinfectants, le premier nettoyage ayant déjà été fait. «Nous avons nettoyé de nos propres mains le service tout entier après le retrait des eaux. Mais comme ce sont des endroits très délicats, il faut obligatoirement les désinfecter pour que nous commencions à recevoir les usagers», a précisé une source contactée par le journal.

La directrice du Centre hospitalier régionale de Melen, approcher par nos confrères s’est montrée quelque peu désobligeante mais a indiqué malgré elle, qu’elle était en contact avec les services de l’hôpital militaire pour régler le problème de désinfection. Une situation incompréhensible pour l’une des plus grandes structures hospitalières de cette zone de la Capitale au moment où le gouvernement fait de l’accès au soins des femmes enceintes l’une de ses priorités.

Laissez votre commentaire