Libreville: Journée citoyenne, Arsène Nkoghé toujours à l’oeuvre dans le 5ème

Arsène Nkoghé lors de la Journée citoyenne © GMT

Les jeunes du cinquième arrondissement prennent la journée citoyenne à cœur. Sous le leadership du député Arsène Nkoghé, trois espaces ont été réhabilités ce samedi 02 mars, notamment Lalala Dakar, le marché d’Oloumi et le Centre d’Appui à la Pêche Artisanale de Libreville (Capal). Un acte citoyen et patriotique pour ce fils de Lalala.



Lancée sur instructions du Chef de l’Etat pour se tenir tous les premiers samedis du mois, la journée citoyenne continue d’être appréciée par certains compatriotes convaincus de son bien fondé. Dans le 5ème arrondissement de Libreville, le député Arsène Nkoghé bat le pavé avec ses équipes. Ils ont sillonné les quartiers Lalala Dakar, marché d’Oloumi et le Centre d’Appui à la Pêche artisanale de Libreville ce samedi 02 février pour apporter leur appui aux populations de cet arrondissement. « Notre action s’inscrit dans la mise en oeuvre des instructions du Chef de l’Etat, son Excellence Ali Bongo Ondimba qui a instauré cette journée d’action citoyenne », a déclaré l’élu du cinquième.

Pour l’honorable Arsène Nkoghé, la journée citoyenne ne devrait pas être qu’une journée symbolique « retroussons les manches ». C’est pourquoi, pour cette première semaine de mars, les jeunes du Rassemblement pour la restauration des valeurs (RV) regroupés autour du député du 5ème arrondissement ont décidé de réhabiliter trois zones pendant quatre jours. Grâce à la mobilisation de jeunes volontaires, chacune de ces zones a été quadrillée.

En effet, au niveau de Lalala Dakar, une campagne de lutte antivectorielle a été lancée pour débarrasser les riverains des nuisibles, via une dératisation et une désinsectisation. Au marché d’Oloumi, les installations électriques ont été réhabilitées pour éclairer les commerçantes, tandis que le pont a été repeint. Enfin, la réfection par une PME gabonaise d’un tronçon de 160 mètres menant au Centre d’Appui à la Pêche artisanal de Libreville et le débroussaillage de cette zone et les alentours du stade a bouclé le périple.

Le député et ministre délégué auprès du ministre d’Etat, ministre des Sports, des Loisirs, de la Culture et de l’Artisanat est un homme de paroles, mais par dessus tout un homme des actes. Face au constat de la dégradation des espaces fréquentés par ses compatriotes, Arsène Nkoghé propose des solutions concrètes, infimes soient-elle.

Celui qui est surnommé « Le Work » (Le travail) par ses mamans du marché d’Oloumi n’en est pas moins fier. « Je viens honorer mes engagements pris auprès de mes compatriotes pendant les élections. Je leur ai promis de toujours revenir vers eux pour toucher du doigt leurs problèmes. Mais c’est aussi une réponse à une demande faite par nos mamans du marché », a déclaré l’honorable.

Laissez votre commentaire