Libreville: Incarcérée pour maltraitance sur sa fille de 8 ans

Prison centrale de Libreville © D.R

Laure Kemwoie a été placée en détention préventive à la prison centrale du Gros Bouquet le vendredi 11 janvier dernier. Cette  incarcération fait suite aux actes de maltraitance de cette dernière sur sa fille de 8 ans à l’insu du père.



Les événements malheureux se sont déroulés dans l’après-midi du 9 janvier 2019 à Bikélé dans le 3ème arrondissement de la commune de Ntoum. Laure Kemwoie rentre de ses activités professionnelles quand elle constate que sa fille de 8 ans détient des biscuits qu’elle n’aurait pas payés. En interrogeant l’enfant, cette dernière donne à sa mère une version qui s’avèrera fausse après vérification.

Cela déclenche une colère noire chez laure qui décide d’infliger une correction toute l’après-midi à sa fille de 8 ans à l’aide de câbles électriques. «Après l’avoir copieusement bastonnée, puis gravement blessée au dos, Kemwoie Sonadine a retiré du piment entier du réfrigérateur, qu’elle a ensuite pilé, avant de l’appliquer sur les plaies de sa fille et au niveau de ses parties génitales», raconte une source autorisée.

Une fois son forfait commis, laure va tenter de le dissimuler mais cela a échoué. Pour cause, sa fille fragilisée passe aux aveux auprès de son instituteur qui alerte son supérieur. C’est ce dernier qui va saisir les officiers de police judiciaire de la brigade de gendarmerie du PK9.

La procédure est entamée et Laure Kemwoie interpellée ne va exprimer aucun regret quant à son geste.  « Pendant son interrogatoire, Kemwoie Sonadine ne s’est pas gênée de dire que l’enfant méritait d’être corrigée davantage », a confié une source proche du palais de Justice de Libreville.Depuis, la mère fouettard a été présentée devant le procureur de la République qui l’a mise sous mandat de dépôt à la maison d’arrêt de Libreville jusqu’à son procès.

Laissez votre commentaire