jeudi,8 décembre 2022
AccueilDerniers articlesLibreville: imbroglio autour de l’installation d’une morgue de SAAF à Ozangué

Libreville: imbroglio autour de l’installation d’une morgue de SAAF à Ozangué

Ecouter cet article

Ce jeudi 10 novembre 2022, les populations du quartier Ozangué dans le 5ème arrondissement de La commune de Libreville ont érigé des barricades sur la voie express pour protester contre l’installation de la Société africaine d’assistance funéraire (SAAF) dans ledit quartier. Une information démentie par cette entreprise qui a assuré qu’il ne s’agissait nullement de l’installation d’une morgue mais plutôt d’un parking pour ses corbillards.  

En effet, cette montée de tension aurait été motivée par le constat de ballet de véhicules de cette maison de pompes funèbres dans une concession implantée en plein centre de ce quartier populaire du 5ème arrondissement de Libreville. Toute chose qui a suscité des suspicions d’implantation d’une morgue dans ladite zone.

C’est donc suivant ces rumeurs que les habitants du quartier ont barricadé la route pour exprimer leur colère contre la société de pompes funèbres. Pour ces derniers, il n’est pas question que cette entreprise installe une morgue au sein dudit quartier. Des informations balayées d’un revers de la main par le directeur de la Société africaine d’assistance funéraire Michael Edorh.

 
Pour ce dernier, il s’agit simplement d’un malentendu puisque l’entreprise souhaiterait uniquement installer un parking pour sécuriser ses véhicules.« Ce n’est pas pour le traitement des corps. Ce n’est pas pour installer les chambres froides. Les populations peuvent se rassurer », a-t-il confié à Gabonactu.

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x