Libreville hôte de la deuxième étape du Pitch Hub Africa 2017

La capitale gabonaise accueillera le 26 février prochain la deuxième étape du road-show Pitch Hub Africa 2017, une plateforme qui se veut être le premier tremplin des investisseurs et des entrepreneurs en Afrique. Le jury du PITCH HUB AFRICA de la 5e édition Hub Africa séjournera donc à Libreville pour sélectionner les 3 meilleurs projets et start-up pour prendre part à l’événement majeur qui se déroulera du 4 au 5 mai 2017 à Casablanca au Maroc.  

Cette initiative lancée en 2012 par Zakaria Fahim, Co-organisée par NGE Impact, MAROC EXPORT et parrainée par le Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération du royaume chérifien, a pour objectif d’offrir l’écosystème le plus complet en matière d’accompagnement entrepreneurial, la création de valeur et la lutte contre le chômage.

Tous porteurs de projets et start-up au Gabon et en Afrique Centrale prendront part à une présélection au cours de laquelle, les 3 meilleurs promoteurs se retrouveront à la grande messe (la 5e édition Hub Africa, première plateforme des investisseurs et entrepreneurs en Afrique) prévue à Casablanca les 4 et 5 mai prochains. Les sélectionnés se livreront à une compétition « Hub Africa Awards », à l’issue de laquelle les 5 vainqueurs intégreront la plateforme crowdfunding en vue d’obtenir un financement et seront également envoyés en voyage Immersion-Découverte  à Singapour ou en Chine.

Par ailleurs, le président fondateur de Hub Africa, Zakaria Fahim souligne que « Nos passages prochains au Gabon et au Cameroun rendus possible grâce à l’appui de Maroc Export, témoigne  de notre volonté à démocratiser les chances et aller à la rencontre du maximum de jeunes entrepreneurs en Afrique »

Pour le Commissaire général de Hub Africa, Alioune Gueye, qui s’est réjouit de l’enthousiasme des jeunes porteur de projet, « le continent a un bel avenir qui passera par la foi aux jeunes en elle, et en eux-mêmes », ajoutant que «L’Afrique émerge à travers sa jeunesse qui a pris conscience qu’elle est garante de l’avenir du continent. Nous sommes heureux et très confiants de cette jeunesse qui se prend en charge, entreprend et qui a besoin d’être encadrée, appuyée et financée. C’est notre engagement  depuis  six ans de les encourager sur cette dynamique, de leur prodiguer conseil, leur offrir l’accompagnement nécessaire,  en synergie et aux côtés des institutions publiques et privées de nos différents pays, mais aussi venus d’ailleurs ».

«Nous lançons un appel aux jeunes, mais aussi aux start-up, organismes étatiques et privés, ONG engagés dans le développement socio-économique du continent  à se rapprocher de cette grande cause qu’est Hub Africa afin que nous puissions en synergie constituer une force multidimensionnelle autour de cet écosystème,  au profit de notre jeunesse, de nos économies et de nos pays », conclut Zakaria Fahim.

Laissez votre avis