Libreville hôte de la 4ème réunion du Conseil africain des régulateurs

© D.R

Après les deux premières réunions organisées en mai et septembre 2017 à Kigali au Rwanda, et en décembre 2017 à Conakry en Guinée, le Gabon accueillera du 28 au 29 mars 2018, à l’hôtel Nomad, la quatrième réunion du Conseil Africain des Régulateurs. Cette rencontre a pour objectif de discuter de la mise en place de stratégies nécessaires à la réalisation d’une révolution technologique dans un monde en pleine mutation.

Cet événement organisé par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes (Arcep), en collaboration avec l’Alliance Smart Africa, réunira les représentants de plus de 14 pays membres. Il sera dès lors question de renforcer la coopération dans le domaine du numérique entre les différents organes de régulation.  Il faut noter que les travaux de ce 4ème sommet seront encadrés par l’Alliance Smart Africa dont le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba est l’un des membres fondateurs.

Créé le 9 mai 2017 en marge du Sommet Transform Africa, la présidence de ce nouvel organe est assurée par le Président de l’Arcep, Lin Mombo et regroupe  l’ensemble des régulateurs des pays membres de l’Alliance Smart Africa. Il a pour objectif à long terme de transformer l’Afrique en un marché unique à travers les technologies numériques.

Ainsi, il sera question lors de cette rencontre d’explorer des solutions nécessaires à la mise en place de ce marché unique. Cette ambition passe notamment par la mise en œuvre du Réseau africain unique, la création d’un Centre de compensation (Clearing House) à l’échelle africaine, ou encore l’harmonisation des cadres réglementaires relatifs aux politiques de télécommunications.