Libreville: Grogne des agents de l’assistance aéroportuaire

L'Aeroport de Libreville © Gabonactu

Plus de trois semaines après la tenue de son assemblée générale, le Syndicat des agents de l’assistance aéroportuaire (Syaaap), amené par son secrétaire général Vincent de Paul Lengoma, et le personnels de Handling patner Gabon (HPG) ont décidé depuis la semaine dernière de déposer, sur la table du directeur général Jean-Michel Schweitzer, un préavis de grève de 5 jours. Outre les points inscrits dans leur cahier de charges, les agents réclament le départ du directeur financier.

Le directeur général de l’Aéroport international Léon Mba dispose donc de 5 jours, à compter de ce lundi, pour satisfaire les revendications des syndicalistes. Parmi celles-ci on compte notamment: le départ du directeur financier, aux cotisations à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), à la prime exceptionnelle et au remboursement des frais de formation des agents, jugés trop onéreux par rapport aux salaires de ces derniers. Des points qui pourtant auraient dû être évoqués avec la Syaap. Mais hélas!

«Nous avons le devoir de protéger les intérêts, moraux, financiers et socioéconomiques de nos membres, mais aussi de penser à la survie de l’entreprise qui est notre seule source de revenus», a confié le secrétaire général du Syaaap.



Selon lui, sans le départ du directeur financier (Jean René Tomo Obiang, NDLR), le mouvement de grève débutera au terme du préavis qui court jusqu’à ce vendredi. «Passé ce délai, si le directeur financier est toujours là, nous entrerons en grève», a-t-il menacé.

Laissez votre commentaire