samedi,31 juillet 2021
AccueilA La UneLibreville: Eugène Mba lance «tardivement» une opération de désinfection des marchés

Libreville: Eugène Mba lance «tardivement» une opération de désinfection des marchés

Ecouter cet article

Le lundi 08 mars dernier, le maire de la commune de Libreville, Eugène Mba a procédé au lancement d’une campagne d’assainissement de la vingtaine des marchés publics de la ville. L’opération qui a débuté par le grand marché de Mont Bouët, dans le 3ème arrondissement s’étendra sur trois semaines.

C’est par le marché Mont Bouët, le plus grand de la commune de Libreville que l’edil de la capitale, Eugène Mba, a débuté ce lundi 8 mars, l’opération de désinfection de plus d’une vingtaine de marchés publics de la cité. « Cette opération, qui s’inscrit dans le cadre de la participation de l’équipe municipale à la riposte contre la Covid-19, va s’étendre sur une période maximale de trois semaines pour un rendement optimal » a-t-il indiqué.

Équipés de combinaisons sanitaires, bottes, gants, lunettes de circonstance et de pulvérisateurs manuels, les agents affectés à la tâche ont pulvérisé sur des tables, hangars, magasins de boucheries et autres poissonneries, une solution faite à base de produits fongicides et bactéricides. Pour cette première étape, ce sont donc les zones du marché situées à Petit-Paris, la Peyrie et l’ancienne gare routière qui ont bénéficié les premières, de cette initiative ciblée.

Toutefois, bien que l’opération est à féliciter, il faut reconnaître qu’elle arrive tardivement. En effet, il a fallu attendre presque un an après l’apparition du 1er cas Covid-19 au Gabon pour qu’une telle initiative soit lancée. Si cela avait été fait dès le début, et fréquemment ca aurait peut-être évité la fermeture de moutouki qui prive de milliers de compatriotes de leurs activités, mais cela aurait montré l’implication de la mairie quant à la lutte contre la Covid-19. 

Qu’à cela ne tienne, on ose espérer que l’opération se fera régulièrement afin d’éviter au maximum la propagation du virus dans ces lieux prisés par de nombreux concitoyens et que la mairie tiendra compte des 3 jours de fermeture requis après la désinfection d’un lieu pour éviter tout risque de contamination et d’intoxication alimentaire aux produits chimiques.

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale.Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales