Libreville: destruction des débits de boissons sur la plage d’Acaé

Gabon Gabonmediatime Plage Acae
Destruction des débits de boissons sur la plage d’Acaé © D.R.

Ce mercredi 19 décembre 2018, en milieu d’après-midi, les forces de Police nationale accompagnées du Génie militaire, ont procédé  à la destruction des débits de boissons et autres constructions jugées anarchiques situées sur la plage d’Acaé dans le 5ème arrondissement de Libreville. Une opération qui fait suite à celles de La Sablière, de Louis et du Rond point du PK12.


Les agents de police ont fait irruption, cet après midi aidés par les engins du Génie militaire à la plage d’Acaé pour procéder à la destruction des bars et autres constructions de fortune qui occupaient ce domaine public. Ceci au grand dame des tenanciers desdits débits de boissons et autres bâtiments jugés anarchiques.

« Ils sont arrivés, ils n’ont rien dit. Ils nous ont demandé de prendre quelques effets personnels. Ensuite les engins du Génie militaire ont tout détruit. Nous étions là depuis plus de 19 ans. Ils sont venus nous casser sans préavis. Certains parmi nous ont pris des crédits pour construire. Nous sommes tous révoltés ici », a confié à Gabon Media Time un des propriétaires des bars détruits.

D’une source proche du ministère de l’Intérieur, la destruction de ces installations par les forces de l’ordre et le Génie militaire s’inscrit dans le cadre de l’amélioration du cadre de vie, de la lutte contre l’insalubrité et contre les nuisances sonores ainsi que la préservation de l’environnement. Elle fait suite, à celles entamées il y a quelques mois déjà, à la Sablière, à Louis et au PK12.

Laissez votre commentaire