Libreville: démarrage annoncé des travaux de terrassement du nouvel aéroport

Maquette du nouvel aéroport de Libreville © D.R.

La séance de travail qui a lieu ce vendredi entre le ministre des Transports et de la Logistique Justin Ndoundangoye, et les responsables des sociétés Innovative contractors for advanced dimensions (ICAD) et Société générale des travaux du Maroc (SGTM), a permis de donner un coup d’accélérateur au projet de construction du nouvel aéroport international de Libreville. Ainsi, les travaux de terrassement du terrain devant abriter cet édifice, démarreront dans un mois comme l’a annoncé le membre du gouvernement.



Projet ambitieux et innovant, le nouvel aéroport international de Libreville dont la gestion et la construction ont été confiées à Gsez Airport, vont bientôt débuter si l’on se fie aux récents propos du ministre en charge des Transports et de la Logistique Justin Ndoudangoye. Ce dernier, au cours d’une séance de travail, a identifié les principales avancées liées à ce projet.

En effet, ladite séance de travail, qui a vu la participation des responsables des sociétés marocaines Innovative contractors for advanced dimensions (ICAD) et Société générale des travaux du Maroc (SGTM), a permis de fixer un cap pour le terrassement et l’aménagement du terrain. Outre cet aspect technique, le membre du gouvernement n’a pas manqué de souligner que le Gabon va « dans l’ère de la modernité et nous voulons moderniser nos infrastructures aéroportuaires ».

Prévu sur pas moins de 4 500 hectares avec Aéroville, le projet du nouvel aéroport international de Libreville est censé durer 36 mois en comptant la conception, la construction, la sécurité et les services liés à l’environnement. Confié à Egis pour sa construction, cet édifice devrait voir le jour d’ici à 2021 quand on connaît la rapidité et la clairvoyance d’Olam, via Gsez Airport, dans ce type de projet.c

Laissez votre commentaire