Libreville: découverte macabre au PK6

Enlèvement du corps de Vanessa Eyanga par Gabosep, ce 27 mars 2018 © D.R

Le corps d’une dame nommée Vanessa Eyanga, la quarantaine révolue a  été découvert ce mardi 27 mars 2018, au PK6, dans le 3ème arrondissement de Libreville, complètement nu, lanssant penser à un viol qui aurait mal tourné, rapporte Gabonactu.

Le corps en putréfaction de Vanessa Eyanga a été découvert encastré entre un mur et un soubassement, dans la concession jouxtant le motel «Gabon d’Abord», au Pk 6, les sous-vêtements et autres habits  de la victime éparpillés, non loin de la dépouille.

L’identification du corp a été faite par le mari et les autres membres de sa famille grâce aux vêtements qu’elle portait le jour de sa disparition, le dimanche 25 mars dernier. Vanessa Eyanga habitait le quartier Belles-Peintures-Kinguélé dans le 3ème arrondissement de Libreville. «Elle est partie de sa maison depuis dimanche écoulé. Elle était recherchée par sa famille depuis trois jours», rapporte Gabonactu.

Avant l’arrivée de Gabosep pour l’enlèvement du corps, la police judiciaire et procureur de la République étaient sur le lieu de cette découverte macabre, la 3ème en moins de deux mois dans ce quartier de Libreville, qui plonge les populations dans la psychose.

Laissez votre commentaire