Libreville: il braquait les riverains armé d’une machette

Ruisse Dansy Ibinga, allias Mancini, le braqueur à la machette © D.R

Au quartier Nyali, situé dans la commune de Libreville, Ruisse Dansy Ibinga, allias Mancini, âgé de 25 ans, agressait ses victimes à la machette avant de les priver de leurs biens. Mis aux trousses par la police judiciaire, la jeune terreur  a récemment été interpellée et mise en garde à vue, où elle attend de répondre de ses actes.

Quelques jours plus tôt, en effet, Ruisse Dansy Ibinga a surpris une dame, sortant de son domicile. Alors qu’il a tenté de saisir le sac de sa victime, celle-ci, lui a opposé de la résistance. Mais elle s’est vite résignée lorsque de son pantalon, son agresseur a sorti son arme: une machette. «Par la suite, la malheureuse reçoit plusieurs coups de machette au bras, avant de se voir arracher son sac à main, contenant plusieurs objets de valeur», a relaté le quotidien L’Union. Dès son rétablissement, la victime de Ruisse Dansy Ibinga a porté plainte contre X, auprès de la PJ.

Mais le jeune délinquant ne s’est pas arrêté là. Puisque quelques jours après son forfait, il s’en est pris à un haut magistrat. Alors qu’il tenait une conversation téléphonique, installé à bord de son véhicule, Mancini, venu de nulle part, «ouvre promptement la portière du véhicule, puis tel un éclair, arrache le portable de l’homme de loi», avant de s’évanouir quelques minutes plus tard, dans la nature.  À son tour, le magistrat va saisir la PJ, qui se rendra au domicile du braqueur où les agents ont procédé à son arrestation.

Désormais, Ruisse Dansy Ibinga, alias Mancini, médite sur son sort dans les locaux la PJ, où il est gardé à vue, en attendant son procès.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire