Libreville: Arsène Nkoghe clôture les séances de soutien scolaire aux élèves du 5ème arrondissement

Ce samedi 16 juin 2019, avait lieu la cérémonie de clôture des cours de soutien scolaires organisés et financés par Arsène Nkoghe élu du 5ème arrondissement de la commune de Libreville. Cet événement auquel ont assisté partisans, élèves et professeurs, a permis à l’élu de rappeler aux jeunes bénéficiaires de ce soutien scolaire, qu’ils comptaient sur eux.


Parce que les jeunes sont l’avenir de la nation gabonaise, parce que leurs conditions d’apprentissage sont parfois difficiles, Arsène Nkoghe élu du 5ème arrondissement de la commune de Libreville a tenu à leur apporter son soutien. Ainsi, durant un peu plus de trois semaines, ce sont plus de trois cents jeunes venus de différents arrondissements de la commune de Libreville, qui ont pu bénéficier de cours de soutien scolaires gratuits.

En effet, organisés par Arsène Nkoghe, ces cours de soutien étaient l’occasion pour l’élu de rappeler à cette jeunesse « qu’elle est l’avenir de la nation gabonaise ». Comme il l’a souligné durant son allocution ce samedi, « la jeunesse est au coeur des préoccupations des plus hautes autorités, et le Gabon a besoin d’une jeunesse bien formée pour rivaliser avec les autres pays ».

C’est donc devant plusieurs dizaines de jeunes et de partisans venus lui témoigner leur reconnaissance, que celui qui est surnommé « le WORK », a clôturé ces séances gratuites de cours de soutien scolaire. Vivement remercié aussi bien par le corps professoral ayant dispensé ces cours et qui lui a offert deux ouvrages que par les heureux bénéficiaires qui ont tenu à lui exprimer leur gratitude, Arsène Nkoghe a multiplié les encouragements.

Promettant que ces séances allaient se perpétuer à l’avenir, celui qui est également ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur et de la Justice, n’a pas manqué de saluer les efforts de tous ceux qui ont participé à ces séances. A charge désormais aux élèves bénéficiaires pour qui ces cours ont été une véritable aubaine, de capitaliser leurs acquis.

Laissez votre commentaire