Libreville 7ème ville la plus chère d’Afrique pour les travailleurs expatriés

La capitale gabonaise serait la 33ème ville la plus chère du monde pour les travailleurs expatriés, la 7ème ville en Afrique et la 5ème ville en Afrique centrale. Un classement effectué par le cabinet Mercer Human Consulting; rapporte Direct infos Gabon.

 

En effet, c’est plus de 200 métropoles mondiales qui sont comparées par ce cabinet qui s’est appuyé sur une dizaine de paramètres, notamment «le coût du transport, de la nourriture, de l’habillement, des loisirs, des appareils ménagers et du logement», nous précisent nos confrères.

 

Parlant du cas Gabon, Libreville connaît depuis quelques mois une hausse vertigineuse des prix des produits de consommation courante. Avec la multiplicité des taxes municipales et l’instauration récente de la contribution spéciale de socialité (SS). Et ce, malgré l’annonce du gouvernement, sur la mise en place d’une mercuriale de prix et des cellules de surveillance contre la vie chère.


Rappelons que cette étude du cabinet Mercer  Human Consulting, est d’autant plus importante car «elle permet à plusieurs multinationales d’établir les salaires et les avantages de leur personnel travaillant à l’étranger»; poursuivent-ils. En d’autres termes, ce classement nous permet de comprendre pourquoi les employés expatriés au Gabon sont parmi les mieux payés du continent. D’où les grands écarts salariaux, qui existent avec leurs collègues nationaux, exécutant pourtant les mêmes tâches professionnelles.

Laissez votre avis