mercredi,29 juin 2022
AccueilDerniers articlesLibreville: 12 délinquants fauniques écopent de peines d'emprisonnement

Libreville: 12 délinquants fauniques écopent de peines d’emprisonnement

Ecouter cet article

Le tribunal spécial de Libreville a prononcé vendredi le 10 juin des peines allant de six à douze mois de prison à l’encontre de 12 prévenus. Ainsi, ces derniers, impliqués dans cinq affaires de trafic de faune ont été fixés sur leur sort conformément à la législation en matière de criminalité faunique.

Le vendredi 10 juin dernier, 12 personnes poursuivies pour trafic de faune et interpellées pour la plupart lors des opérations de lutte contre la criminalité faunique menée conjointement par les forces de l’ordre, les éléments des Eaux et Forêts, avec l’appui de l’ONG Conservation justice, ont été fixées sur leur sort. Présentées devant le tribunal spécial de Libreville, ces dernières ont écopé de six à douze mois de prison assorties d’amendes et de dommages et intérêts pour l’État et l’administration des Eaux et forêts.

A cet effet, Dindou Magui, Tcheukam Éric et Nziengui Mouvondo Murielle ont été condamnés chacun à 12 mois d’emprisonnement dont 6 mois avec sursis, une amende de 1 750 000 FCFA et 1 000 000 FCFA à titre de dommages et intérêts à l’administration des Eaux et Forêts, pour complicité de tentative de commercialisation de pointes d’ivoire, détention et tentative de commercialisation des pointes d’ivoire.

Aimé Mondjo a écopé de 12 mois d’emprisonnement ferme et une amende de 2 000 000 FCFA, pour détention illégale d’ivoire et tentative de commercialisation de pointes d’ivoire. Carle Obissa et Guillaume Moutou sont quant à eux condamnés à 12 mois d’emprisonnement ferme dont six mois avec sursis, une amende de 1 600 000 FCFA chacun et paiement de la somme de 1 000 000 FCFA à titre de dommages et intérêts pour détention et tentative de commercialisation de pointes d’ivoire.

Enfin, Mouanga Mboutsou Béranger, Taty Pierre et Lary Mboutsou, ont été reconnus coupables de tentative de commercialisation de pointes d’ivoire, délit de détention illégale de pointes d’ivoire. Des faits qui leur valent 12 mois d’emprisonnement ferme dont trois mois avec sursis et une amende de 3 050 000 FCFA chacun. Des peines qui espérons le pourront dissuader ces derniers à perpétrer de tels actes.

Alors, ça vous a plu ? 👍🏾
Pour recevoir les dernières actualités de notre média, inscrivez-vous à notre newsletter Whatsapp.

OUI bien sûr je m'incris

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Global Media Time Gif
Pub_Airtel - MEGA PROMO
Pub - Batidays- BATIPLUS
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x