jeudi,26 mai 2022
AccueilDerniers articlesLiberté économique: le Gabon à la 19ème place en Afrique subsaharienne

Liberté économique: le Gabon à la 19ème place en Afrique subsaharienne

Ecouter cet article

C’est ce qui ressort du rapport dévoilé par le laboratoire américain The Heritage Foundation. Lequel a rendu public son indice annuel de liberté économique, plaçant ainsi le Gabon à la 19ème place parmi 47 pays de la région de l’Afrique subsaharienne et à la 3ème au sein de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC).

Selon le rapport de The Heritage Foundation, la croissance économique du Gabon s’est accélérée de 2017 à 2019, est devenue négative en 2020 et a rebondi en 2021. Ainsi, la liberté économique a stagné au cours des cinq dernières années. Le Gabon a enregistré une perte globale de liberté économique de 2,8 points depuis 2017 et reste coincé dans la catégorie « principalement non libre ». Toutefois, le pays occupe la troisième place en zone CEEAC, devant le Cameroun.

La liberté économique a baissé de 2,3 points entre 2011 et 2022 entraînant la chute de cinq places au Gabon au classement annuel de la liberté économique publié par le think tank américain The Heritage Foundation. Avec un score global de 55,8 points, supérieur à la moyenne régionale, mais inférieur à la moyenne mondiale, le pays demeure dans la catégorie des économies « principalement non libres ». Les scores des dépenses publiques et de la santé budgétaire sont solides, mais les droits de propriété, l’efficacité judiciaire et l’intégrité du gouvernement sont à la traîne.

Par ailleurs, selon The Heritage Foundation, l’application des droits de propriété et des contrats est faible et l’enregistrement de la propriété est difficile. Le pouvoir judiciaire est inefficace et subordonné au président. La loi n’est pas appliquée de manière cohérente et les retards bureaucratiques compromettent souvent l’administration de la justice. Le règlement des différends prend en moyenne près de trois ans. Les lois anti-corruption ne sont pas appliquées et la corruption est répandue dans le commerce, dans les affaires et en particulier dans le secteur de l’énergie. 

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x