Liberté de la presse : le gouvernement conteste le classement de RSF

C’est au cours de son habituelle conférence de presse tenue ce vendredi 28 avril 2017, au Stade de l’Amitié Sino-Gabonaise que le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Alain-Claude Bilie-By-Nze a donné l’avis du gouvernement sur le classement mondial de la liberté de la presse rendu public par Reporters sans frontière.  

Pour le porte-parole du gouvernement, « que le Gabon perde 8 places ou qu’il en gagne, c’est un rapport idéologique et subjectif » a-t-il affirmé avant de préciser que « nous faisons des efforts dans notre pays. Et  eux mêmes ils ont écrit dans le détail qu’il n’y a aucun prisonnier au Gabon qui soit détenu pour des questions de liberté de la presse ».

Certes il n’y a pas de journalistes en prison mais l’opinion relève toutefois qu’au Gabon, les journalistes ont maintes fois été menacés poussant certains à s’exiler. Le ministre a martelé « aucun journaliste en prison au Gabon, aucun n’est poursuivi pour ses écrits mais simplement Reporters sans frontières est dans une démarche idéologique, ils sont les amis des gens qui sont pas d’accord avec nos idées et donc nous contestons tout à fait ce classement qui pour nous n’est pas du tout logique et n’est pas objectif ».

Qui sont donc les amis de l’Ong Reporters sans frontières au Gabon, pointés du doigt par Bilie-By-Nze? S’agirait-il des membres de l’opposition proches de Jean Ping y compris lui-même ou plutôt les responsables de presse exilés en France que sont Jonas Moulenda et Désiré Ename ?

Si le ministre de la Communication réfute le recule de la liberté de la presse au Gabon, arguant qu’il n’y a pas eu au cours de l’année 2016 de journalistes emprisonnés, l’on retiendra cependant que les hebdomadaires, La Loupe et la Une ont été condamné par la chambre correctionnelle du tribunal de Libreville en 2016, que les journaux, Echos du nord, Moutouki et l’Aube ont souvent été cité à comparaître. Il s’agit là tout de même de pression exercés sur des journalistes qui peuvent justifier cette perte de 8 places au classement mondial.

Laissez votre avis