Les six cyclistes radiés à vie de la sélection nationale graciés par Nicole Assélé

Nicole Assélé, ministre gabonais de la Jeunesse et des Sports, a décidé de gracier les six cyclistes gabonais radiés de la sélection nationale,  pour avoir boycotté le départ officiel de la «Tropicale Amissa Bongo», le 2 février dernier. Il s’agit de Glen Morvan Moulengui, Ephrem Ekobena, Paul Junior Mouckoda, Cedric Tcouta, Franzo Rael Ndzaou et Geoffroy Ngadama; rapporte GabonActu.

En effet, pour avoir refusé de participer au tour cycliste du Gabon,  dont le départ avait eu lieu le 2 février dernier dans la petite cité minière de Moanda au sud est du Gabon. Piqué dans le vif, le gouvernement avait prononcé la radiation de tous les cyclistes à l’origine de cette « grève ». Puis,  le comité d’organisation avait immédiatement écarté la sélection gabonaise de la suite de la compétition qui se jouait à domicile.

Six mois plus tard,  au cours d’un communiqué  Nicole Assélé a annoncé avoir décidé de la mutation de la décision de radiation en une suspension de deux ans avec sursis : « les cyclistes concernés ont successivement adressé une lettre d’excuses au ministre, demandé pardon à la nation pour le préjudice causé et écrit au chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba pour intercéder en leur faveur  » a déclaré le ministre.

Pour rappel,  12 ans après son coup d’envoi, la Tropicale Amissa Bongo n’a jamais été remportée par le Gabon. Ou,  aucun gabonais n’a jamais remporté une seule étape de la compétition. Pour contenter le pays organisateur, le staff technique a créé le prix du meilleur gabonais.

Laissez votre commentaire