Les Résistants vandalisent l’Ambassade du Gabon en France

Ambassade du Gabon, 26bis Avenue Raphaël, 75016 Paris, France © D.R

La contestation de la victoire d’Ali Bongo lors de l’élection présidentielle du 27 août 2016 est loin d’être finie. En France plus particulièrement, les gabonais de la diaspora ne cessent de mener des actions coups de poing contre les personnalités gabonaises. La dernière en date, un acte de vandalisme sur les locaux de l’Ambassade du Gabon, sise au 26 bis Avenue Raphaël, dans le 16ème arrondissement de  Paris, dans la nuit du dimanche 10 au lundi 11 décembre 2017.

En effet, à l’occasion de l’arrivée d’Ali Bongo dans le cadre du Sommet sur l’Environnement organisé par des entreprises françaises dénommé One Planet Summit, «les résistants» gabonais, qui continuent de contester sa réélection à la tête de l’État, ont tagué «Jean Ping Président», «Ali tue les gabonais» sur le mur qui donne sur l’avenue Raphaël. Cet acte a été posé pour disent-ils «démontrer à l’imposteur qu’ici (la France) c’est le territoire des résistants».

Par ailleurs, ils ont jetté dans la cour de l’Ambassade de la bouse de vaches et ont collé des affiches à l’effigie de l’ancien candidat unique de l’opposition, à la présidentielle de 2016, Jean Ping.

Les résistants comme il se font appeler, ne comptent pas s’arrêter là, ils entendent manifester devant le ministère français de l’économie et des finances, à l’occasion du Climate Finance Day, où le président Ali Bongo Ondimba serait attendu et le 12 décembre au One Planet Summit. Nous y reviendrons.

Laissez votre commentaire